Partager:
6 novembre 2019

Mustangs

Une fin de semaine à oublier

Les 2 et 3 novembre, les Mustangs affrontaient les Bécards à Senneterre en match double. Malheureusement, ce fut une fin de semaine difficile pour l’équipe de Maniwaki. Le samedi ils ont subi une défaite de 15 à 3 et le dimanche une défaite de 10 à 5.

Kathleen Godmer , Journaliste

Même si la fin de semaine est à oublier, les Mustangs restent positifs et se font un plaisir d’aller le 9 novembre prochain, disputer une partie spéciale sur la réserve de Manawan (photo : archives- Le Choix Vallée-de-la-Gatineau).
Même si la fin de semaine est à oublier, les Mustangs restent positifs et se font un plaisir d’aller le 9 novembre prochain, disputer une partie spéciale sur la réserve de Manawan (photo : archives- Le Choix Vallée-de-la-Gatineau).

« Si je pouvais, j’aimerais mieux ne pas en parler, c’est le genre de fin de semaine à oublier », a affirmé Éric Gauthier, président des Mustangs qui avait malgré tout un sourire dans la voix.

« La partie de samedi a été difficile. C’était quand même 5 à 3 après la première période, mais en 2e, les gars ont perdu leur énergie. Avec la route, la semaine de travail, l’école, la fatigue a embarqué. Senneterre frappe fort, va vite, a un jeu d’ensemble », a expliqué M. Gauthier qui ne tenait pas à s’étendre sur les détails de cette partie.

Le lendemain, malgré une défaite, la partie s’est mieux déroulée. « C’était mieux, ça s’est terminé 10 à 5, mais on était plus dedans. Il y a eu une belle performance de Yannick Brindamour qui a eu deux buts et trois passes. Il n’était pas là samedi, car il avait de l’école, mais il est venu nous rejoindre dimanche pour nous aider. Il a fait toute la route et on l’apprécie vraiment surtout avec la tempête », a souligné M. Gauthier.

Plus confiants et moins fatigués, les joueurs ont mieux performé. Les marqueurs de cette partie ont été Yannick Brindamour avec un but en première période et un en 3e et qui a d’ailleurs récolté la 3e étoile ainsi que Paul Fuchs avec deux buts en 2e et un en 3e.

Le joueur tant attendu

Temury Vedyapin, joueur venant de la Georgie et qui était très attendu chez les Mustangs, semble faire ses preuves dans l’uniforme de l’équipe. « Temury a compté un but vendredi, mais l’arbitre ne le lui a pas donné, il l’a donné à un autre. C’était une erreur, mais ce n’est pas grave, car il était vraiment content. Il était un peu rouillé parce qu’il n’avait pas patiné depuis avril. Par contre, on voit qu’il a une bonne présence. Il est très fort physiquement et ne s’en laisse pas imposer. On parle d’un gars de six pieds et deux pouces et de 220 livres environ. En plus ça va bien avec les gars », a raconté le président.

Prochaines parties

Le 8 novembre prochain, c’est au tour de Maniwaki de recevoir les Bécards au centre sportif Gino-Odjick.

« Les Bécards viennent jouer ici vendredi et on les attend de pied ferme. Nos joueurs réguliers vont être de retour et on va peut-être avoir deux nouvelles acquisitions. On va peut-être avoir des grosses nouvelles à annoncer, mais on attend les confirmations », a confié M. Gauthier.

Le 9 novembre, les Mustangs se déplaceront à Manawan pour une partie spéciale. Ils joueront sur la réserve contre le Buffalo de Ferme-Neuve. Comme les deux équipes comptent des joueurs venant de l’endroit, l’évènement risque d’être haut en couleur. Le but de cette partie, est de venir en aide financièrement aux joueurs provenant de la réserve et qui jouent dans l’équipe de Ferme-Neuve. Même si elle est spéciale, cette partie comptera pour la saison. 

Partager:

Kathleen Godmer , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer