Partager:
10 octobre 2019

Pakwaun 2020

La Québécoise de Maniwaki est déjà à l’organisation de la 48e édition

Les 23, 24, 25 et 26 janvier 2020 sont les dates qui ont été arrêtées pour l’événement traditionnel : encore une fois, les femmes de La Québécoise de Maniwaki, avec l’apport des commerçants et partenaires, préparent la tenue du carnaval d’hiver patrimonial, la Pakwaun 2020.

Lyne Bélisle , Pigiste

De gauche à droite : Madeleine Saumure, Nicole Lafond, Lise Ryan, Marie-Anne Poulin, Francesca Brazeau, Alexandra Paul (photo : Lyne Bélisle – Le Choix de la Vallée-de-la-Gatineau).
De gauche à droite : Madeleine Saumure, Nicole Lafond, Lise Ryan, Marie-Anne Poulin, Francesca Brazeau, Alexandra Paul (photo : Lyne Bélisle – Le Choix de la Vallée-de-la-Gatineau).

Depuis les dix dernières années, cet organisme prend en charge la Pakwaun. Madeleine Saumure, présidente du club, indique que « (…) La Québécoise de Maniwaki, pour plusieurs raisons, espérait tenir la Pakwaun vers la fin janvier, début février, afin d’assurer une plus grande participation aux activités. Une semaine de plus nous donnait plus de temps pour la préparation, telle la sélection de candidates du Choix des Fleurs, nous rapprochait du jour de la marmotte qui annonce le printemps et, en plus, ne coïncidait pas avec les dates du carnaval de Gracefield (…) ».

La Québécoise est même allée jusqu’à considérer ne pas organiser la Pakwaun mais après maintes discussions avec les autorités compétentes, la Ville de Maniwaki, la Chambre de commerce de Maniwaki et Vallée de-la-Gatineau et la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, les dames ont été convaincues de reprendre le flambeau avec l’engagement et le soutien de ceux-ci afin d’assurer le succès de l’événement.

Célébrer l’hiver

Les femmes de La Québécoise se retroussent encore une fois les manches au profit de la Fête de l’hiver de Maniwaki. Au bout du compte, avec la collaboration de tous pour la promotion de l’événement patrimonial qui a des répercussions socioculturelles et économiques pour la région, elles espèrent accueillir bon nombre de gens.

La programmation de la Pakwaun est prévue vers la fin décembre.

Partager:

Lyne Bélisle , Pigiste

Lyne Bélisle

  • Courriel

À ne pas manquer