Partager:
3 octobre 2019

Réserve faunique La Vérendrye

Le chasseur qui manquait à l’appel retrouvé sans vie

Le corps du chasseur qui manquait à l’appel dans la réserve faunique La Vérendrye a été retrouvé le 2 octobre par les plongeurs de la Sûreté du Québec (SQ).

Kathleen Godmer , Journaliste

Le corps d’un septuagénaire emporté par le courant de la rivière Gens-de-Terre a été retrouvé le 2 octobre en fin de journée (photo : archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Le corps d’un septuagénaire emporté par le courant de la rivière Gens-de-Terre a été retrouvé le 2 octobre en fin de journée (photo : archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

C’est ce qu’a indiqué en soirée le sergent Stéphane Tremblay, du Service des communications de la SQ : « Le corps de l’homme qui manquait à l’appel depuis hier dans la rivière Gens-de-Terre (Zec Petewaga) a été localisé par les plongeurs de la SQ vers 17h, à proximité du lieu où il avait sombré dans les eaux de la rivière Gens-de-Terre ».

Son identité pourrait être divulguée le 4 octobre.

Rappelons que le 2 octobre dernier, vers 21h, les policiers de la SQ du poste de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau ont reçu un appel les informant qu’un homme qui était à la chasse manquait à l’appel.

« C’est à la rivière Gens-de-Terre, près du Lac-Pythonga, dans le coin du Pensive sur le chemin Clovas, que l’incident est survenu. Ce serait vers19h30 que ce serait arrivé. Trois personnes revenaient de la chasse à bord d’un VTT, les trois sur le même véhicule. Pour une raison qu’on ne connait pas encore, le VTT aurait dévié de sa trajectoire et les trois personnes seraient tombées à l’eau. Deux d’entre elles ont pu regagner la rive, mais un homme, septuagénaire, manque toujours à l’appel », avait alors expliqué Marc Tessier, agent aux communications pour la SQ.

Les recherches

Une fois sur les lieux, les services d’urgence ont tout de suite mis en place des équipes de recherche afin de retrouver l’homme.

Des pompiers, policiers et des plongeurs ont pris part à l’opération.

Partager:

Kathleen Godmer , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer