Partager:
13 août 2019

Camp de karaté traditionnel

Isaac Lacroix enrichit ses techniques auprès de grands maîtres japonais

La fin de semaine du 28 juin dernier a eu lieu, à Victoriaville, un camp de karaté offert par le grand maître Senseï Katsumata, 8e Dan, et Senseï Shohei Toyama, 4e Dan. Isaac Lacroix était présent pour parfaire sa formation.

Kathleen Godmer , Journaliste

Senseï Shohei Toyama, 4e Dan, avec Isaac Lacroix, lors du camp de karaté traditionnel à Victoriaville (photo : gracieuseté).
Senseï Shohei Toyama, 4e Dan, avec Isaac Lacroix, lors du camp de karaté traditionnel à Victoriaville (photo : gracieuseté).

Originaire de Maniwaki, Isaac Lacroix pratique son sport à l’École de Karaté Pierre Beaudoin et selon M. Beaudoin, « Isaac est un jeune homme de 18 ans, plein de potentiel. Il est ceinture brune et c’est suite à l’intérêt qu’il a démontré qu’il a participé à ce camp ».

Le jeune homme a donc pu bénéficier de l’enseignement de ces deux grands maîtres pour s’enrichir et se développer sur le plan du karaté traditionnel, ajoutant de nouvelles techniques à son art.

Le Senseï Katsumata proposait un enseignement sur le déplacement en défensive. De son côté, le Senseï Toyama fait partie de l’élite du Japon en combat, puisqu’il a remporté la première place dans tous les styles de combats (au Japon). L’occasion se prêtait donc au partage des techniques de combats de la part de ce grand maître.

Ce type de camp est présenté à raison de deux fois l’an. M. Beaudoin et son école sont associés avec le karaté traditionnel et le Senseï Katsumta, ainsi qu’avec l’Association de Karaté Shotokan (AKS). Quand les camps d’entraînement se préparent, il est informé et peut donc proposer à ses élèves d’y participer s’ils ont de l’intérêt pour l’événement.

« Quand il y a des camps comme celui-là, certains élèves, selon leur niveau, peuvent y participer. C’est sur une base volontaire, selon leur intérêt. Ils ont le choix de s’inscrire ou non ». – Pierre Beaudoin

Partager:

Kathleen Godmer , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer