Partager:
11 août 2019

Festival d’Eau Vive de la Haute-Gatineau

La 23e édition approche

Les amateurs de canot, kayak et rafting des quatre coins du Québec, de l’Ontario et des États-Unis se rassembleront en Haute-Gatineau du 23 au 25 août à l’occasion du festival d’Eau Vive de la Haute-Gatineau. En plus de faire découvrir la rivière Gatineau aux amateurs d’eau vive et aux citoyens de la région, cet événement sert à recueillir des sommes d’argent destinées pour la préservation des rivières.

Jordan Maheu , pigiste

Le festival d’Eau Vive de la Haute-Gatineau se tiendra du 23 au 25 août prochain (photo: gracieuseté - Action plein-air Haute-Gatineau).
Le festival d’Eau Vive de la Haute-Gatineau se tiendra du 23 au 25 août prochain (photo: gracieuseté - Action plein-air Haute-Gatineau).

« C’est un événement de mobilisation de la communauté locale et de la communauté de pagayeurs pour sensibiliser les gens à l’importance de la protection des rivières », a expliqué le président d’Action plein-air Haute-Gatineau, Vincent Bourque.

C’est en 1997 que des amateurs d’eau vive de Montréal ont découvert le potentiel de la rivière Gatineau. C’est aussi à ce moment que la rivière était menacée par un projet de barrage hydroélectrique. Les amateurs d’eau vive en question ont a alors décidé d’amener des gens sur la rivière pour leur faire découvrir son potentiel. Le projet a par la suite été abandonné en 2002.

« On continue tout de même parce que cet événement-là de protection qui était vraiment pour la rivière Gatineau s’est transformé en un événement de mobilisation plus large, soit sur l’importance de protection des rivières », a aussi expliqué Vincent Bourque.

Un potentiel récréotouristique

Ce potentiel de la rivière Gatineau se décrit par son accessibilité et par la qualité de l’eau selon M. Bourque.

« La qualité de l’eau et l’accessibilité de la rivière rendent la rivière Gatineau particulière. Peu importe le niveau d’eau de la rivière, il y a toujours assez d’eau pour que les pagayeurs descendent sécuritairement », a-t-il mentionné.

Nouveautés

Depuis trois ans, le festival a connu beaucoup de nouveautés et celles-ci continuent de s’implanter. On peut entre autres penser à la tournée mondiale du Paddling Film Festival. La Haute-Gatineau en sera hôte le 23 août. Une autre nouveauté s’ajoutera cette année : une association avec Carpe Diem Aventures pour offrir, pendant le Festival, des activités pour toute la famille.

Inscriptions

Le président d’Action plein-air Haute-Gatineau a indiqué qu’il est encore possible pour les intéressés de s’inscrire aux différentes activités du festival. Pour en apprendre davantage sur le festival, il faut visiter le site web de l’évènement [gatineau.org].

« Les inscriptions commencent à peine. Le gros boum de nos inscriptions arrive après le 1er août, mais nos inscriptions sont ouvertes depuis le mois de juillet. Pour le moment, on a peut-être 10% des gens qui sont inscrits. Dans les trois semaines précédant le festival, les inscriptions roulent à plein. Il y a même possibilité de s’inscrire sur place », a-t-il souligné.

Faits saillants

Le trajet de la descente de la rivière Gatineau se fait de Maniwaki à Bouchette. Sur le trajet, il y a huit rapides sur 8 km de rivière.

Tous les profits du festival seront versés en parts égales aux organismes suivants : Canot Kayak Québec pour le Fonds de préservation, La Fondation Rivières et Action Plein-Air Haute-Gatineau.

Le trajet de la descente de la rivière Gatineau se fait de Maniwaki à Bouchette. Sur le trajet, il y a huit rapides sur 8 km de rivière (photo: gracieuseté - Action plein-air Haute-Gatineau).
Le président d’Action plein-air Haute-Gatineau a indiqué qu’il est encore possible pour les intéressés de s’inscrire aux différentes activités du festival. Pour en apprendre davantage sur le festival, il faut visiter le site web de l’évènement [gatineau.org] (photo: gracieuseté - Action plein-air Haute-Gatineau).
Partager:

Jordan Maheu , pigiste

  • Courriel

À ne pas manquer