Partager:
7 août 2019

La bisbille continue à Bouchette

La séance du conseil municipal se déroule dans le tumulte

L’ordre et le décorum n’ont pas nécessairement été maintenus lors de la dernière assemblée du conseil de Bouchette, le 5 août, qui a été mouvementée. Le maire, Gilles Bastien, les membres du conseil ainsi que les citoyens sont visiblement secoués par de profondes dissensions.

Lyne Bélisle , Pigiste

La dernière séance municipale de Bouchette a été houleuse (photo : Lyne Bélisle – Le Choix de la Vallée-de-la-Gatineau).
La dernière séance municipale de Bouchette a été houleuse (photo : Lyne Bélisle – Le Choix de la Vallée-de-la-Gatineau).

Des citoyens et certains membres du conseil sont impatients et désolés de l’inaction et du manque de transparence en ce qui concerne la gestion des dossiers de leur municipalité.

Prises de bec à propos de plusieurs sujets, dont, pour en citer quelques-uns : l’apparence de conflit d’intérêts de la part du maire en ce qui a trait aux redevances qui sont versées à la Municipalité pour le matériel qui provient de la carrière dont il est propriétaire; l’implication de la Municipalité de Bouchette à l’égard du dossier déposé devant la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau et le Conseil régional de l’environnement et du développement durable de l’Outaouais (CREDDO); la gestion des tournois de pêche; l’entretien des voies communales; la distribution des bacs; la règlementation environnementale; le lavage de bateaux obligatoire; des meilleures pratiques pour traiter les plaintes et les requêtes des citoyens; le manque de réponses aux questions lors des rencontres municipales.

Même le maire a proposé l’adoption d’une résolution qui vise l’échange de communication ponctuelle à son égard.

Accusé d’arrogance, d’iniquité et de manque d’écoute envers les citoyens présents lors de la séance, le maire s’est défendu tant bien que mal dans la cohue.

Il a expliqué que « le climat n’est pas propice aux échanges et à la collaboration en ce moment » et puisque « (…) des attaques se font de tous bords tous côtés, autant reporter les discussions (…) ».

Le statu quo n’est pas une option

Somme toute, une autre assemblée du conseil municipal de Bouchette qui se termine une fois de plus en queue de poisson car les décisions seront prises à une date ultérieure.

De toute évidence, le mot d’ordre est « à suivre » car les parties directement impliquées et concernées ne comptent pas en rester au statu quo.

Partager:

Lyne Bélisle , Pigiste

Lyne Bélisle

  • Courriel

À ne pas manquer