Partager:
7 août 2019

La Légion royale canadienne de Maniwaki poursuit ses activités en ces temps difficiles

La Légion royale canadienne de Maniwaki tiendra un souper annuel de levée de fonds et de reconnaissance pour les vétérans le 23 août prochain à l’église St-Patrick de Maniwaki. Ayant vu leur bâtiment être démoli à la suite de l’inondation de 2017, les profits de la soirée serviront entre autres à assurer la pérennité de l’organisme.

Jordan Maheu , pigiste

La Légion royale canadienne de Maniwaki tiendra un souper bénéfice annuel au coût de 25$ le 23 août prochain à l’église St-Patrick de Maniwaki (photo: Jordan Maheu – Le Choix Vallée-de-la-Gatineau).
La Légion royale canadienne de Maniwaki tiendra un souper bénéfice annuel au coût de 25$ le 23 août prochain à l’église St-Patrick de Maniwaki (photo: Jordan Maheu – Le Choix Vallée-de-la-Gatineau).

En novembre 2018, le conseil d’administration de la Légion royale canadienne de Maniwaki s’était résigné à accepter l’allocation de départ et de démolition de son bâtiment de la part du ministère de la Sécurité publique du Québec.

L’inondation du printemps 2017 avait eu raison de son bâtiment. Les membres du conseil d’administration avaient tout de même pris la décision que l’organisme reste propriétaire du terrain sur la rue des Oblats afin d’y établir un parc du Souvenir.

« Nous avons décidé de garder le terrain comme parc du Souvenir en mémoire du sacrifice des 56 noms de soldats de notre région et de leurs familles, inscrits sur notre cénotaphe. Notre devise est “ Nous nous souviendrons d’eux ”. Aussi, nous avons décidé de garder le terrain comme lieu de rassemblement annuel lors de la commémoration du jour du Souvenir en novembre », a mentionné le président de la Légion royale canadienne de Maniwaki, Marc Begley.

Actuellement à l’église St-Patrick

L’église St-Patrick de Maniwaki est à l’heure actuelle le lieu de rassemblement pour les réunions et les autres activités de l’organisme. Une relocalisation dans un nouvel édifice est toutefois toujours dans les plans.

« Nous remercions l’église St-Patrick de nous accueillir avec un loyer modeste et nous y demeurerons tant qu’il n’y aura pas de plan financier viable ailleurs », a précisé M. Begley.

Le président de l’organisme a insisté sur le fait que la Légion poursuit ses activités annuelles comme la campagne de coquelicot et la commémoration du jour du Souvenir. Au cours de la dernière année, l’organisme a connu une baisse du nombre d’adhésions à titre de membre, mais Marc Begley reste confiant.

« Le renouvellement d’adhésion de 75 membres est exceptionnel dans les circonstances et démontre le soutien indéfectible de nos membres, envers ceux qui ont donné leur vie pour nous. Nous avons eu une légère baisse de membres devant l’incertitude et nous invitons la population à continuer d’adhérer, car nous poursuivons nos activités principales, dont la campagne du coquelicot et le jour du Souvenir, qui auront toujours lieu annuellement », a-t-il dit.

Souper bénéfice

En plus d’assurer la pérennité de l’organisme, les profits du souper du 23 août prochain aideront à couvrir les dépenses du terrain et les dépenses de loyer à l’église. M. Begley souhaite bien sûr « la plus grande participation possible », soit une centaine de personnes.

Il s’agira d’un souper de bœuf et de porc au coût de 25$. Ce sera gratuit pour les vétérans membres de la Légion de Maniwaki et leurs enfants de 12 ans et moins.

Une soirée musicale sera animée par le militaire vétéran de l’Afghanistan basé à Petawawa et originaire de Maniwaki, Steve Millar, à compter de 17h et le souper sera servi à 18h30.

Il est toujours possible de se procurer des billets auprès d’un des membres du comité bénévole : Jacqueline O’Leary, Lise McFaul, Patrick Morgan, Steve Millar, Stéphanie Guertin, Elwood Morin, Jacques Gorman et Marc Begley.

Partager:

Jordan Maheu , pigiste

  • Courriel

À ne pas manquer