Partager:
23 juillet 2019

Mustangs

La 3e saison en préparation

Malgré l’été qui bat son plein, l’organisation des Mustangs ne chôme pas depuis la fin de la dernière saison et travaille à organiser la 3e saison. Toujours motivée à poursuivre sa mission d’accompagner les jeunes à aller plus loin dans le hockey, les études et dans leur vie, l’organisation semble promettre une saison 2019-2020 haute en couleur.

Kathleen Godmer , Journaliste

La prochaine saison des Mustangs de Maniwaki pourrait avoir comme slogan « Plus vites, plus forts, plus disciplinés » (photo : archives – Le Choix Vallée-de-la-Gatineau).
La prochaine saison des Mustangs de Maniwaki pourrait avoir comme slogan « Plus vites, plus forts, plus disciplinés » (photo : archives – Le Choix Vallée-de-la-Gatineau).

« On en a fait beaucoup, il ne reste que deux ou trois places pour que l’équipe soit complète », a affirmé d’entrée de jeu Éric Gauthier, président des Mustangs.

Suite à un très bon camp d’entraînement, dont une partie était en juin et l’autre début juillet, l’équipe a pratiquement trouvé tous ses joueurs. « On a fait ça en deux fois pour donner la chance aux jeunes qui étaient en session d’examens ou à ceux qui travaillent de pouvoir y participer », a mentionné le président.

Portrait de la prochaine équipe

Selon M. Gauthier, l’équipe de la saison 2019-2020 sera une équipe rapide et imposante. « Cette année, on a mis l’emphase sur la rapidité. On a voulu aussi nous grossir un peu. On s’est fait souvent dire qu’on était petit. On est donc allé chercher des joueurs de plus grosse taille, plus imposants. On se faisait brasser un peu trop, donc on s’est grossi physiquement ».

On a aussi mis l’accent sur la discipline. Fort de l’expérience de l’an dernier, où l’équipe, tout au long de la saison, a récolté beaucoup de punitions, l’organisation a voulu, cette fois, choisir des joueurs plus « tranquilles ».

L’équipe derrière l’équipe

Pour ce qui est de l’équipe d’entraîneurs, M. Gauthier a confirmé que, cette saison, l’entraîneur en chef serait Léandre Gilbert. Pour l’entraineur adjoint, les Mustangs sont encore en période d’entrevues. Du côté des gardiens de but, on attend des confirmations. Toutefois, de tous les côtés, on peut sentir une immense motivation.

Changements dans la ligue

La ligue semble être sur une lancée puisque déjà deux équipes s’ajoutent cette année et on travaille à la possible formation d’une autre.

Shawville a maintenant une équipe, ainsi que Senneterre. Selon M. Gauthier, dans les deux cas, une excellente organisation s’occupera de ces équipes. Du côté de Shawville, on recrute encore et il semblerait que la ligue a été informée de l’intérêt pour la mise en place d’une équipe à Ferme-Neuve, où des pourparlers se déroulent, impliquant la ligue, la municipalité, le comité des loisirs et la chambre de commerce. Toutefois le projet est encore embryonnaire.

Signatures et nouveaux joueurs

Sans trop s’avancer, M. Gauthier a annoncé que les Mustangs compteront parmi eux deux nouveaux joueurs venant de la France et un venant des États-Unis. Un joueur de la Suède devait aussi rejoindre l’équipe, mais en cours de processus, ses plans ont changé.

« Quand on a des joueurs qui viennent de l’extérieur, comme ça, les retombées économiques sont importantes pour notre région. Ils sont ici plus longtemps, la famille vient les visiter. On essaie toujours d’avoir des joueurs locaux, mais ici à Maniwaki, ça fait cinq ans qu’il n’y a pas eu de hockey contact donc c’est plus difficile », a raconté le président.

Toujours plus

« Les Mustangs, ce n’est pas juste du hockey, on est très impliqué dans la communauté. On visite les écoles, les personnes âgées, on donne un coup de main au hockey mineur, on fait du bénévolat ».

Les jeunes de l’équipe qui viennent de loin vivent parfois certains problèmes comme la solitude et l’isolement. L’organisation tente donc, par le biais d’activités autres que le hockey, de leur permettre d’avoir un réseau social favorisant les rencontres.

De plus, plusieurs organismes et spécialistes (psychologue) se joignent à l’organisation pour accompagner et soutenir ces joueurs. On s’assure de les accompagner dans tous les aspects de leur vie.

«Selon ce qu’on a su de la ligue, on croit qu’avec nos choix de joueurs, cette année, on va avoir une équipe plus compétitive. Là, on ne veut pas y aller pour faire les séries, mais bien pour remporter la coupe chaque année».

« C’est notre 3e saison, mais quand on a commencé, personne ne croyait que ça fonctionnerait, car ça faisait 20 ans qu’il n’y avait pas eu de hockey junior à Maniwaki ». – Éric Gauthier, président des Mustangs

Partager:

Kathleen Godmer , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer