Partager:
11 juin 2019

Assemblée générale annuelle du Réseau BIBLIO de l’Outaouais

La bibliothèque J.R. L’Heureux sacrée «bibliothèque de l’année 2018»

Lors de son assemblée générale annuelle qui avait lieu le 1er juin dernier à la salle Réjean Lafrenière du centre multiculturel de Messines, le Réseau BIBLIO de l’Outaouais a consacré le titre de «bibliothèque de l’année 2018» à la bibliothèque J.R. L’Heureux de Maniwaki. La bibliothèque a reçu ce titre dans la catégorie des bibliothèques desservant plus de 1 800 citoyens.

Jordan Maheu , pigiste

De gauche à droite. Martine Vallée, Louise St-Martin, Mme Tessier, Colette Archambault et Sylvie Geoffrion (photo: gracieuseté - Réseau BIBLIO de l’Outaouais).
De gauche à droite. Martine Vallée, Louise St-Martin, Mme Tessier, Colette Archambault et Sylvie Geoffrion (photo: gracieuseté - Réseau BIBLIO de l’Outaouais).

La bibliothèque qui dessert la ville de Maniwaki, mais aussi les municipalités de Déléage et d’Egan-Sud, s’est vu remettre ce prix à quatre reprises pendant son histoire, soit en 2003, 2008, 2013, et maintenant, en 2018.

«On est vraiment très content parce qu’on travaille très fort et l’on met beaucoup d’énergie à la bibliothèque pour servir notre clientèle. On fait aussi beaucoup d’animation autant pour les jeunes que pour les adultes. Ce n’est pas la première année que la bibliothèque reçoit ce prix-là, mais cette année, on est particulièrement fière parce que c’est la première fois avec l’équipe présente», s’est réjouie la coordonnatrice de la bibliothèque J.R. L’Heureux, Colette Archambault.

Chaque année, le Réseau BIBLIO de l’Outaouais récompense trois bibliothèques dans trois catégories différentes. C’est la bibliothèque de Duhamel qui a remporté le titre dans la catégorie regroupant les bibliothèques desservant 800 citoyens et moins. Une autre catégorie regroupe les bibliothèques desservant entre 800 et 1 800 citoyens. C’est la bibliothèque de Kazabazua qui a été récompensée pour l’année 2018.

Le Réseau BIBLIO de l’Outaouais regroupe 46 bibliothèques et on n’y compte pas les bibliothèques de Gatineau parce que sont des bibliothèques privées qui appartiennent à la Ville de Gatineau. Le réseau dessert alors une population de 79 017 citoyens.

En plus des pièces en acrylique et en bois qui leur ont été remises, les bibliothèques les plus performantes en 2018 du Réseau BIBLIO de l’Outaouais se sont aussi vu décerner un chèque-cadeau de 250$ de la librairie du Soleil.

Selon la coordonnatrice, Colette Archambault, l’ambiance accueillante et l’offre diversifiée sont deux facteurs qui ont permis à la bibliothèque de se démarquer.

«La bibliothèque est un lieu de rencontre. Ce sont toujours des activités gratuites et le prêt de livres aussi est gratuit. On a une clientèle fidèle. Maintenant avec l’évolution du livre numérique, on a aussi une clientèle qui s’intéresse aux livres numériques. Ici à la bibliothèque, on offre une variété de choix et les gens apprécient beaucoup. Notre équipe a de la facilité à conseiller les gens alors ils ne se gênent pas pour nous demander des conseils», a mentionné Mme Archambault.

Lors de l’assemblée générale, la municipalité d’Aumond s’est aussi démarquée en étant nommée la «municipalité de l’année 2018» dans la catégorie de 800 citoyens et moins.

Un nouveau conseil d’administration a aussi été élu lors de cette assemblée. Il est composé de madame Micheline Tessier, présidente du Réseau BIBLIO de l’Outaouais et responsable de la bibliothèque de Lac-des-Plages, de monsieur Gilles Payer, vice-président et représentant municipal de Duhamel, de madame Dorothy St-Marseille, secrétaire-trésorière et membre associée, de madame Denise Cécyre, responsable de la bibliothèque de Perkins (Val-des-Monts), de madame Sandra Gendron, responsable de la bibliothèque de Fort-Coulonge, de madame Sylvie Lagacé, représentante municipale de Denholm, et de madame Désirée Tremblay-Giroux, représentante municipale d’Otter Lake.

Partager:

Jordan Maheu , pigiste

  • Courriel

À ne pas manquer