Partager:
5 juin 2019

La pièce de théâtre «Vérité ou Conséquence» de la Cité étudiante de la Haute-Gatineau

Un défi risqué, mais plein d’enthousiasme

Treize élèves du cours d’arts dramatiques du 1er cycle de la Cité étudiante de la Haute-Gatineau ont présenté le 30 mai, à l’auditorium de leur école, la pièce de théâtre «Vérité ou Conséquence», entièrement écrite et montée par ces mêmes élèves dans le cadre de leur examen final.

Jordan Maheu , pigiste

L’enseignante France Galipeau et son groupe de 1er cycle d’art dramatique (photo: Jordan Maheu – Le Choix Vallée-de-la-Gatineau).
L’enseignante France Galipeau et son groupe de 1er cycle d’art dramatique (photo: Jordan Maheu – Le Choix Vallée-de-la-Gatineau).

La pièce prend place dans une école. Dix jeunes se lancent le défi de jouer à «vérité ou conséquence» tout au long de l’année. Au cours de l’histoire, certains veulent quitter le jeu, mais ils se font rapidement convaincre du contraire par leurs collègues. Le scénario comique a été entièrement écrit et imaginé par les jeunes de la classe de France Galipeau.

«C’est vraiment tous les élèves du cours d’art dramatique du 1er cycle qui ont travaillé à l’écriture de la pièce, à l’installation du décor et à la technique de scène, souligne l’enseignante France Galipeau.. Le crédit leur revient, j’étais là pour les supporter dans leur projet. Je donne à César ce qui appartient à César. Ils ont travaillé ensemble pour améliorer la pièce au fur et à mesure que les semaines avançaient.»

Pour la majorité d’entre eux, il s’agissait de leur première expérience autant sur scène qu’au niveau du processus de création d’une pièce de théâtre.

«C’est un très gros accomplissement! Des délais n’ont pas été respectés au début du processus de création. Ça a pris du temps à décoller, mais quand ça a décollé, ça n’arrêtait plus! […] Pour des jeunes sans expérience, j’ai vraiment hâte de voir la réaction des parents», a affirmé Mme Galipeau quelques heures avant la représentation.

Au cours de l’année, la comédienne Josée Henri a visité à deux reprises la classe de France Galipeau pour partager son savoir-faire, son parcours et ses anecdotes. Les élèves en ont été inspirés selon Mme Galipeau.

«J’ai invité une amie qui étudiait en comédie et je lui ai demandé d’expliquer son parcours aux élèves. Ils ont adoré et ils ont par la suite décidé de créer la pièce de théâtre «Vérité ou Conséquence». […] C’est quelque chose qu’ils voulaient, je ne pouvais pas passer à côté de ça!», explique l’enseignante.

Après un début d’année où la timidité prônait davantage, une belle synergie s’est installée entre les élèves.

«Au début, les élèves de la première secondaire se tenaient ensemble d’un côté et les élèves de la deuxième secondaire se tenaient de l’autre côté. Maintenant, ils se tiennent ensemble» se réjouit Mme Galipeau.

Trois élèves n’ont pas voulu s’impliquer dans le jeu théâtral, mais leur enseignante tenait à ce qu’ils s’impliquent dans le projet. Elle leur a donc trouvé un autre rôle à la réalisation de la pièce. Deux se sont consacrés à l’écriture et un a agi comme technicien. Aucun coût d’entrée n’était exigé, mais les dons étaient acceptés pour couvrir les dépenses réalisées par le groupe de 1er cycle et leur enseignante.

Partager:

Jordan Maheu , pigiste

  • Courriel

À ne pas manquer