Partager:
9 avril 2019

Saison terminée

Les Montagnards remportent la coupe

C’est dans un aréna Jacques-Lessage plein à craquer, devant des partisans de feu, que les Montagnards de Mont-Laurier, grâce à un gain de 6 à 2, face aux Forestiers de Maniwaki, ont remporté la toute première coupe du Hull-Volant de l’histoire de la Ligue de Hockey Senior A de l’Outaouais (LHSAO).

Kathleen Godmer , Journaliste

Malgré efforts et détermination, les Forestiers ont dû céder le titre de champions aux Montagnards (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Malgré efforts et détermination, les Forestiers ont dû céder le titre de champions aux Montagnards (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

C’est une première saison qui se termine en beauté pour les Montagnards qui, après cinq matchs, ont remporté le précieux trophée et ont réussi à demeurer invaincu à domicile.

Du côté des Forestiers, on reste avec un petit goût amer face à l’incident impliquant les joueurs Beauregard et Blacksmith, il y a quelques semaines, et le fait que la ligue ait passé outre aux sanctions qui auraient dû être appliquées.

Selon Éric St-Amour des Forestiers, la situation a déstabilisé ses joueurs qui, par la suite, n’étaient plus dans le même état d’esprit lors des matchs. «Je ne dis pas que sans cette injustice on aurait gagné, mais les gars auraient joué autrement. La situation a causé un irritant de notre côté et les joueurs ont eu de la misère à passer par-dessus. Ils ont joué différemment. Sans dire qu’ils avaient en tête la vengeance, je crois qu’ils ont joué plus agressif en oubliant peut-être de se concentrer sur les bonnes affaires. Selon moi, cet événement a été le point tournant pour nous dans la série», a-t-il raconté.

Mont-Laurier s’assure de la victoire

Dès le début de la partie, les Montagnards semblaient déjà avoir le vent dans les voiles en prenant les devants 3 à 0. Le tout premier but de la partie a été compté par Michaël Mantha, avec seulement 2:25 minutes de faites en première période. Les Forestiers se sont bien repris en deuxième, en inscrivant deux buts vers la fin de celle-ci pour réduire l’écart 3 à 2.

En troisième période, Samuel B. Raymond a inscrit, pour le M, le quatrième but, en désavantage numérique sur une échappée, portant ainsi la marque à 4 à 2. Lors de la supériorité numérique, la foule était debout et chantait en cœur pour encourager le M. Les Forestiers n’ont pu revenir dans le match, cédant ainsi le titre de champions aux Montagnards.

Ce sont Mitch Cyr et Michaël Ouellette qui ont respectivement marqué les cinquième et sixième buts de la partie avec à peine dix minutes à faire. Du Côté des Forestiers, les marqueurs ont été Olivier Croteau et Joey Brennan.

Retenir le positif

«Malgré tout, on est quand même satisfait. On a parlé avec l’entraîneur et il faut faire ressortir les points positifs. On a commencé en étant les derniers de la ligue, on est remonté en troisième position, on a été les meilleurs après Noël. On peut dire que notre coupe, on l’a eue là. Pour nous, c’est une réussite sur toute la ligne. Réussite avec l’évolution des joueurs et de l’équipe, réussite financière et commerciale. Il faut voir ça comme ça. […] Mont-Laurier, je leur lève mon chapeau. Ils ont une belle organisation et n’ont pas perdu un match à domicile. C’est une bonne équipe», a mentionné M. St-Amour.

Éric Bruneau, entraîneur-chef des Montagnards et aussi entraîneur-chef de l’année dans la LHSAO, a affirmé en débordant de joie: «C’est indescriptible. Ç’a été des sacrifices. Depuis cet été quand on a commencé à parler de ça, c’était complètement fou comme projet, mais on est là! Quand on parle de sacrifices, j’ai des gars qui pendant la saison ont payé des collègues pour se faire remplacer et pouvoir venir jouer au hockey».

De son côté, le directeur général des Montagnards, Dominic Bell se disait ravi de la victoire. Il a affirmé que tous les gars qui ont vécu ce moment s’en souviendraient toute leur vie puisque la Coupe du Hull-Volant est la toute première coupe de l’histoire de la LHSAO.

M. Bell a aussi mentionné que l’équipe fera tout pour que cette coupe reste à Mont-Laurier. «Ça fait tellement de bien, on a tellement travaillé fort. C’est un rêve qu’on avait et on l’a eu!»

«Ça a été une année remplie de sacrifices, mais ce qui arrive là, je pense qu’on l’a mérité.» – Éric Bruneau entraîneur-chef des Montagnards

«On y croyait parce qu’on les a battus souvent dernièrement. À la fin de l’année, on avait le dessus et on a été les meilleurs après le temps des fêtes.» – Éric St-Amour des Forestiers

Partager:

Kathleen Godmer , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer