Partager:
12 mars 2019

Maniwaki

Le Centre Jean Bosco reçoit une aide fédérale de 65 364$

Le 7 mars dernier, devant les membres du conseil d’administration du Centre Jean Bosco, de la mairesse et des conseillers municipaux de Maniwaki, le député de Pontiac William Amos a annoncé une aide financière de 65 364$ pour le Centre Jean Bosco.

Lyne Bélisle , Pigiste

Le député William Amos a fait le déplacement à Maniwaki pour annoncer une aide financière de 65 364$ pour le Centre Jean Bosco (photo: Lyne Bélisle – Le Choix de la Vallée-de-la-Gatineau).
Le député William Amos a fait le déplacement à Maniwaki pour annoncer une aide financière de 65 364$ pour le Centre Jean Bosco (photo: Lyne Bélisle – Le Choix de la Vallée-de-la-Gatineau).

Jusqu’à maintenant, deux projets d’investissement ont été accordés par le Fonds pour l’accessibilité, dont un à Maniwaki et un à Kazabazua totalisant une somme de 132 530$.

La somme allouée sera engagée à l’achat de nouveaux équipements. Les rénovations et l’agrandissement du centre incluront l’achat d’un monte-charge qui transportera d’un étage à l’autre les matériaux, dont les produits textiles qui sont manipulés par les employés, des convoyeurs pour faciliter le déplacement des marchandises ainsi que l’achat de nouvelles caisses enregistreuses.

Un projet de 95 000$

Selon l’analyse des coûts, le projet est estimé à 95 000$ et sera financé à 65% par le gouvernement fédéral.

«Comme notre gouvernement s’efforce de créer un Canada exempt d’obstacles, il nous faut établir de solides relations de collaboration avec des organisations comme la vôtre pour faire en sorte que les personnes handicapées aient des chances égales de réussir, de se trouver un emploi et de participer à la société. Ce Fonds finance des projets qui améliorent l’accessibilité et la sécurité des personnes handicapées dans les communautés et les milieux de travail partout au Canada. Voilà pourquoi l’annonce est importante pour la communauté de la Vallée-de-la-Gatineau. Le Fonds pour l’accessibilité appuie un autre projet ici même à Maniwaki», a déclaré le député Amos.

M. Amos a souligné le travail des employés et des administrateurs qui se sont engagés depuis plusieurs années dans le projet du Centre Jean Bosco.

Le Centre Jean Bosco, une pierre angulaire

L’organisme œuvre auprès des personnes vivant avec des déficiences intellectuelles, du spectre de l’autisme et physiques. Celui-ci se consacre à l’intégration et à la réinsertion sociales, la création et le maintien d’emplois. Le centre administre également la Friperie et le Centre d’apprentissage, de recyclage et de récupération de l’Outaouais (CARRO) et les services d’employabilité.

«Les travaux sont en cours depuis quelques mois au Centre Jean Bosco. Les rénovations au bâtiment vont de bon train et achèvent. Nous prévoyons que les travaux seront complétés vers la fin avril», a précisé Johanne Grondin, directrice générale par intérim.

Les améliorations et l’achat d’équipements adaptés rendront l’accessibilité au centre définitivement plus adéquate et efficiente pour les employés, la clientèle et plus particulièrement pour les personnes à mobilité réduite. Les accès seront adaptés selon les normes afin d’accommoder tous les gens de façon équitable, inclusive et sécuritaire.

Partager:

Lyne Bélisle , Pigiste

Lyne Bélisle

  • Courriel

À ne pas manquer