Partager:
7 mars 2019

Maniwaki

La ville adopte sa politique en matière d’alcool et de drogues

La ville de Maniwaki, a adopté, lors de la dernière séance du conseil, sa politique en matière d’alcool, de cannabis, de drogues ou de certains médicaments. Celle-ci s’adresse à tous les employés de tous les services et est en vigueur dès maintenant.

Kathleen Godmer , Journaliste

Alcool, cannabis, drogues: ce sera «tolérance zéro» à la Ville de Maniwaki (photo: archives – Le Choix de la Vallée-de-la-Gatineau).
Alcool, cannabis, drogues: ce sera «tolérance zéro» à la Ville de Maniwaki (photo: archives – Le Choix de la Vallée-de-la-Gatineau).

L’usage d’alcool, de cannabis, de drogues ou de certains médicaments affecte la sante?, l’inte?grite? physique et la sécurité? du personnel. La Ville a donc mis en place sa politique pour assurer un milieu de travail et un environnement municipal sécuritaires pour ses employés et l’ensemble du public. Elle veut aussi préserver l’intégrité de ses bâtiments, de ses équipements, de ses opérations et la qualité? des services aux citoyens.

Maniwaki désire promouvoir et maintenir un milieu de travail exempt des conséquences indésirables de l’alcool et des différentes drogues. La politique a également pour objectif de préciser les procédures a? respecter et les conséquences qu’entraîne la violation de la politique, entre autres, quant a? la consommation, la possession ou a? la vente d’alcool, de cannabis ou de drogues et la prise de certains médicaments sur les lieux ou a? l’occasion du travail.

Accompagnement des employés

Dans sa politique, la Ville s’engage a? accompagner tout employé éprouvant des difficultés relatives aux dépendances a? l’alcool, au cannabis, aux drogues ou a? certains médicaments vers des ressources spécialisées d’évaluation et, si besoin, de traitement et de réadaptation.

Application de cette politique

La politique s’applique a? tous employés de la Ville visés par celle-ci. Cela inclut (de manière non limitative) les employés de tous les services, les fournisseurs, les sous-traitants, les mandataires, les gestionnaires, les directeurs, la direction générale, les conseillers municipaux ainsi que toute personne agissant pour le compte de la Ville.

Certaines dispositions particulières s’appliquent aux employés travaillant dans des fonctions a? risque sur le plan de la sécurité, de même qu’a? toutes les personnes ayant a? circuler ou a? travailler dans l’environnement ou? s’exercent lesdites fonctions a? risque.

Portée de la politique

Le fondement de la politique repose sur l’obligation qui incombe a? la Ville de prendre les mesures nécessaires pour protéger la sante? et assurer la sécurité et l’intégrité physique de ses employés et de protéger la population en général ainsi que les biens.

L’environnement a? risque pour la sécurité ou? s’exercent principalement les fonctions a? risque est délimité par les bâtiments, les aires de travail du personnel, de même que les cours et les stationnements. Tous les employés travaillant dans des fonctions a? risque pour la sante? et la sécurité et tous les employés circulant ou travaillant dans l’environnement a? risque sont soumis aux critères de «tolérance zéro».

Un exemplaire de la politique sera remis à tous les employés qui, de leur côté, devront signer un accusé réception confirmant qu’ils ont lu le contenu et le comprennent. Le document sera conservé au dossier de chaque employé.

Partager:

Kathleen Godmer , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer