Partager:
5 mars 2019

Forestiers

On efface et on recommence

En ce début de séries, les Forestiers ont affronté les Titans de Vaudreuil lors de deux matchs. Le 2 mars, au Centre sportif Soulange, ils ont subi un blanchissage de 11 à 0. Le lendemain, à domicile, l’équipe a remporté la victoire par la marque de 7 à 4. C’est donc l’égalité 1 à 1 dans cette série 3 de 5.

Kathleen Godmer , Journaliste

Les Forestiers se sont fait peur lors du premier match des séries face aux Titans. Ils ont aussitôt redressé la barre devant leurs partisans (photo: Jonathan Samson – Le Choix de la Vallée-de-la-Gatineau).
Les Forestiers se sont fait peur lors du premier match des séries face aux Titans. Ils ont aussitôt redressé la barre devant leurs partisans (photo: Jonathan Samson – Le Choix de la Vallée-de-la-Gatineau).

La première partie qui se déroulait à Vaudreuil fut plutôt difficile, car énergie et motivation n’étaient pas au rendez-vous. «Notre capitaine était malade. Frédéric Carle-Tremblay est vraiment un grand leader, un grand motivateur. L’équipe est jeune et après qu’on ait accordé deux ou trois buts, on a fait des fautes dans notre zone. À 3 à 0 en dedans de 10 ou 15 minutes je crois, on dirait que les gars ont baissé pavillon. La détermination avait baissé aussi et les Titans en ont profité. On a fait vraiment beaucoup d’erreurs comme des sorties de zone dans le centre et on ne sortait pas dans le fond, ça devenait des revirements» a expliqué Éric St-Amour des Forestiers.

Avec le retour du capitaine pour la partie du lendemain, qui cette fois était à domicile, les joueurs ont eu droit à un gros «speach» de la part de celui-ci, juste avant le match. «On a tassé cette partie-là de notre idée. On s’est dit qu’elle était à oublier. Elle n’existe plus, on recommence! Là, les gars ont joué de façon exemplaire. Les sorties de zone étaient beaucoup mieux et les échecs avant intenses et rapides. On a marqué les deux premiers buts et la foule qui était très bruyante et expressive a vraiment aidé et motivé l’équipe», a raconté M. St-Amour.

Ce sont plus de 500 partisans qui étaient présents pour encourager et soutenir l’équipe qui s’est imprégnée de l’énergie et est devenue survoltée.

Malgré le fait qu’à un moment donné le pointage était 2 à 2, les Forestiers ont continué à bien performer. Ils n’ont pas lâché, continuant à mettre la pression sur Vaudreuil. «Le gardien Francis Mayer a été excellent. Alex Landreville a marqué, Jordan Beauchamp, Maxime Charrette», a précisé M. St-Amour.

Pour faire face aux parties qui s’en viennent, les Forestiers prévoient garder la façon de faire utilisée lors de ce deuxième match. Même si l’entraîneur Benoit Beauchamp garde ses stratégies secrètes, la préparation avec le capitaine et la motivation surtout seront mises à l’avant-plan. «La semaine prochaine, on devrait être pas mal plus prêt qu’on l’était cette semaine», a affirmé Éric St-Amour.

Le 9 mars, les Forestiers retourneront affronter les Titans à Vaudreuil et le lendemain, ils seront de retour à Maniwaki pour un autre match contre les Titans en après-midi.

«L’équipe invite la foule à se présenter en grand nombre puisqu’elle joue un grand rôle dans la motivation des joueurs et que c’est grâce à elle si on a gagné la partie de dimanche dernier.»

– Éric St-Amour

Partager:

Kathleen Godmer , Journaliste

  • Courriel

À ne pas manquer